Saturday, August 12, 2017

L'air de la ruche traitement pour les asthmatiques et migraineux.



Dans la ruche, les abeilles ont un langage chimique. Or, ce comportement est entièrement inscrit dans ses gènes. Il est donc génétiquement programmé. Des molécules volatiles sont libérées en permanence. Ce sont des phéromones.
Beaucoup de molécules des phéromones ont selon nos amis chimistes des radicaux ”Méthyl” réunissant une molécule carbone et 3 d’hydrogène ”CH3”.   

La richesse en "méthyl" au niveau de l'air de la ruche interviendrait pour inhiber l'expression du gène d’une Interleukine particulière IL 5 qui est un pro-inflammatoire majeur. 

Cette inhibition de l'expression du gène de l'IL5 dans les cellules du système immunitaire conduit à une décroissance du taux de cette IL 5 pro-inflammatoire  et donc au soulagement du malade à l’endroit de l’inflammation. C’est le cas pour tout le système respiratoire. 

Chez nous les humains, des asthmatiques faisant une cure d’air des ruches au printemps et une à l’automne sont quasiment en rémission toute l’année. 
Quel est l’intérêt de l’air des ruches par rapport aux médicaments classiques le Salbutamol ou Ventoline ». Il est vrai qu’il est plus facile de les avoir dans la poche qu’une ruche avec le système d’extraction de son air. 
Ce mécanisme d’action permettrait d’éliminer au moins temporairement la cause génétique du déclenchement de la crise. Les facteurs environnementaux à l’origine de ces crises n’auraient donc plus de prise. 

Des témoignages de l’expérience ukrainienne rejoignent ce qu’observe Percie du Sert dans son Centre de Bien être près d’Agen en France. 

Là, il a mis au point un système qualité d'inhalation de l'air des ruches qui sécurise le procédé et lui donne le maximum de chances d'efficacité en un minimum de temps et donc à des coûts accessibles par la plus large population. 

De plus en plus de personnes commencent à en profiter. Avant la rentrée c’est le moment où jamais si vous passez dans la Région. 
L'air des ruches est efficace en ce moment, en période de couvain puisque ce sont les larves qui délivrent les phéromones actives. Le nombre de larve commence à régresser en Septembre. En fin de saison, il faut augmenter le temps d'inhalation de l'air des ruches, passer progressivement de 30' à 60' puis 90 minutes. 

La meilleure façon de remercier les abeilles pour tant de bienfaits est d’expérimenter soi-même et de faire connaître autour de soi ce que la médecine classique ne sait pas encore. 

Amicalement à vous !
Mustapha

*Svp, découvrez mon premier livre intitulé « posologies des plantes médicinales d’Algérie » (première partie)
(Description, propriétés, posologies et astuces)

Pour tout contact, visitez mon blog://topbioshop.wordpress.com   

No comments: